Comment cesser d’absorber les énergies négatives des autres

Comment cesser d’absorber les énergies négatives des autres

La sympathie est la capacité de percevoir directement les émotions d'une autre personne. L'empathie va au-delà de cela. Être « empathique » signifie que vous ne reconnaissez pas seulement les émotions des autres, mais que vous vous sentez comme si elles étaient les vôtres.

Trop souvent, les personnes très emphatiques absorbent une grande partie de la douleur et de la souffrance de leur environnement. Cela les perturbe émotionnellement et bloque leur capacité à s'élever et développer entièrement son potentiel.

Si vous avez déjà été dans une pièce avec une personne négative, vous savez à quel point vos émotions peuvent en être affectées. Peu à peu, vous vous imprégnez des sentiments négatifs de l'autre et vous vous sentez vous alourdir. Apprendre à se défendre contre ce type d'énergie toxique est un outil essentiel à la vie, car votre état émotionnel est affecté mentalement, physiquement et spirituellement.

Voici cinq manières de mettre fin à l'absorption de la négativité des gens:

  • Arrêtez d'essayer de plaire aux gens

Si quelqu'un se plaint de vous, bavarde ou parle mal de vous, ne le prenez pas personnellement et n'essayez pas de vous faire aimer. à tout prix.  Cela ne fait que vous plonger plus profondément dans son champ de négativité et vous rendre dépendant énergiquement et émotionnellement de son opinion. Si vous cherchez à exister au travers des opinions des autres, vous n'existez pas.

Soyez compatissant avec vous-même et réalisez que tout le monde ne vous appréciera pas, et c'est bien ainsi ! Tout le monde a des personnalités différentes, des goûts et des dégoûts qui créeront une expérience de vie différente pour chaque personne. Montrez-vous d'abord de l’amour à vous même et cela créera un champ de force autour de vous, qui recevra les opinions des autres personnes sans vous affaiblir. Vous êtes l'unique juge de qui vous êtes. Ni plus ni moins qu'un autre. Vous êtes vous, dans la perfection de qui vous êtes. Etre soi, entièrement, est le plus important. Vous pourrez le partager avec les personnes qui vous comprennent, celles qui vous aiment pour qui vous êtes. 

  • Savoir quand dire "non"

Si vous avez un invité chez vous, l'autorisez-vous à entrer par le porche et à laisser de la boue sur tout votre tapis, ou lui demanderez-vous de nettoyer ses chaussures avant d'entrer dans votre espace personnel? Que se passe-t-il si vous l'invitez à dîner une fois et qu’il s’invite lui-même pour le reste du mois? Et s’il insiste pour dormir sur votre canapé ?Tout cela sans votre invitation?

Être généreux peut être génial mais il y a une ligne très fine à ne pas dépasser et il faut être très prudent pour s'assurer que vous et votre générosité ne soyez pas exploités. Eloignez les pessimistes, et les vampires du passé avec lesquels vous vous sentez à l'aise. Fixez des limites et appliquez-les!

C'est votre vie !

Votre corps, votre espace et votre temps personnel sont vos temples sacrés. Réfléchissez bien au type de personnes à qui vous en autorisez l'accès. Il n'y a rien de mal à dire "non" aussi souvent que  la nécessité l’impose. Établissez des règles claires sur ce que vous attendez des autres avant de leur donner une place dans votre vie.

  • Arrêtez de nourrir la bête

Tout d'abord, rejetez les "vampires émotionnels". Ce sont des personnalités parasites qui, littéralement, se nourrissent de votre attention et de votre affect et sucent tous vos efforts.

Investir émotionnellement dans ces personnes peut vous faire sentir que cela en vaut la peine dans un premier temps, mais vous finirez vite par vous retrouver sans énergie et sans que les nombreux problèmes ne soient résolus. Votre soif d'amour ne pourra jamais être satisfaite si vous êtes déterminé à rester comme une victime.

Vous pouvez apporter votre soutien à ceux qui en ont besoin, écouter attentivement un ami qui se bat ou un étranger, mais soyez attentifs si vos efforts commencent à être redondants ou que ces appels à l'aide commencent à ressembler davantage à des appels pour attirer l'attention. . Plus vous accordez d'attention à leurs problèmes, moins il pourront être résolus.

Ce n’est pas de votre responsabilité de résoudre les problèmes des autres, en particulier lorsque ceux-ci ne veulent pas vraiment que leurs problèmes soient résolus. Ils se complaisent dans la plainte. Il est sain de savoir quand se retirer ! Lorsque vous sentez que vos ressources s'épuisent, offrez simplement votre sympathie et sortez de la situation. Il n'y a rien de mal à refuser de participer au drame d'une autre personne.

  • Retour à la nature

Parfois, vous avez vraiment besoin d’un répit , de vous éloigner de tous les autres. Il peut être difficile d’accorder leurs énergies chaotiques, alors prenez un week-end, un après-midi ou même une heure pour vous seul et allez dans un endroit calme.

Laissez les nombreuses voix de la nature remplacer les discours de l'esprit du monde moderne. Notez la simplicité du monde naturel, la coexistence de toutes les choses d'origine végétale, animale et terrestre.

Respirez profondément et méditez. Concentrez-vous et remplissez votre corps  d’oxygène frais et nettoyez votre moral, et lorsque vous retournerez à votre routine quotidienne, vous vous sentirez rafraîchi et moins apte à absorber la négativité des autres.

  • Rappelez-vous qui est responsable de vous

Vous êtes le seul à pouvoir dire ce que vous ressentez. Vous êtes à 100% responsable des influences que vous autorisez pour vos pensées et vos émotions, et si un aspect de votre bonheur est en déséquilibre, vous avez la possibilité de le corriger.

Votre propre perception de vous-même est plus puissante que celle de toute autre personne, à moins que vous ne choisissiez de vous défaire de ce pouvoir pour obtenir leur approbation.

Une fois que vous choisissez d'être responsable de vos sentiments, vous êtes libéré de l'influence des autres. Lorsque vous avez la certitude de ce que vous êtes et de ce que vous voulez ressentir, il est beaucoup plus difficile pour les autres de vous faire perdre votre équilibre.

  1. Prenez des décisions délibérées et prenez le contrôle de la positivité dans votre vie.
  2. Choisissez des situations qui renforcent votre énergie et conservez les personnes qui contribuent et correspondent à ce que vous êtes.
  3. Aimez-vous suffisamment pour dire «non» partout où c’ est justifié et restez à l'écart ce qui ne vous sert pas.
  4. Souvenez-vous que vous êtes responsable de votre expérience de vie.

Belle et longue vie à vous 

 

 Source : Article original :  You’re Letting Other People’s Negativity Affect Your Energy, Mood and Body, Here’s How to Stop now.

Laisser un commentaire